Journal, Bribes new-yorkaises, Juillet 2017

DSCN0306
NY, Grand Central Station

Trois heures à tuer le dernier jour à NY avant de rentrer. Il fait beau. Bryant Park. Chouette petit parc, des retraités jouent aux échecs sur des tables aménagées, un jazzman s’active sur un mauvais piano, un salon de lecture sous une tente où quelques sans-abri lisent les journaux mis à disposition, une petite bibliothèque avec des classiques qu’on peut prendre pour feuilleter, un tableau avec toutes les activités proposées par des animateurs, un peu plus loin on joue au tennis de table. Nous nous installons sur des chaises. Je me mets à observer tout ce qui passe, tout ce qui se passe, se meut, converse, s’active. Un homme au crâne rasé et innombrables tatouages balaie les feuilles tombées et les fait glisser à l’intérieur d’une pelle à ordures en plastique vert avant de renverser la pelle dans une grande poubelle. Une grande fille blonde squelettique s’avance, s’assied devant une table ronde en métal et sort un grand sachet transparent rempli de tomates cornichons carottes radis et autres végétaux. Elle se met à grignoter avec système et au bout d’une quarantaine de minutes le sachet est vide. Elle se lève et s’en va. Deux femmes obèses passent devant la table désormais vide, hésitent à s’y installer, choisissent une table plus à l’ombre. À notre gauche arrivent un groupe de gens, jeunes, moins jeunes, arborant tous le même t-shirt bleu sur lequel est écrit Isaiah et un chiffre dont je ne me souviens plus, 33 quelque chose. Puis ils installent des tables et une pancarte : Do you believe Jesus is the Messiah? … les gens qui passent sont invités à faire un trait sous « Yes/No/I don’t know ». Pour demander si on croit que Jesus est le Messie, je me dis qu’il doit s’agir d’un de ces innombrables groupuscules chrétiens qui pullulent aux Etats-Unis. Je me lève et m’avance vers un monsieur à l’air sympathique et au maillot bleu pour en avoir le coeur net. « Non, nous sommes des juifs qui croyons que Jesus est le messie et nous voulons convaincre nos coreligionnaires de la vérité de cette affirmation en leur montrant dans la Bible, dans l’Ancien Testament, les passages qui l’annoncent, qui montrent que c’est bien lui, le Messie. D’ailleurs qui était Jésus? »… « Un juif », je réponds docilement… « et ses apôtres?… et Paul? » … « des Juifs »… Il me gratifie d’un sourire pour avoir si bien répondu. Je me sens première de la classe pendant un quart de seconde. Je pense dans mon petit coin que des juifs qui croient en Jésus, ça s’appelle des chrétiens, mais comme je ne suis pas spécialiste en la matière, je préfère me taire. Jon nous raconte sa vie et sa rencontre avec Jésus, sa grand-mère qui aurait pleuré d’apprendre qu’il croit en Jésus comme messie, il nous demande à quelle église nous appartenons… je finis par bredouiller catholique romaine quand je vois que Jon commence à s’inquiéter du silence qui suit sa question. Il reprend à sourire, il nous parle politique belge. Belge? Oui, il vient de parler avec deux touristes belges qui lui ont appris qu’en 2030 en Belgique, il y aurait 50% de musulmans et que la sharia y serait instaurée. Il nous plaint. Je lui dis qu’il a été mal informé et que la plupart des musulmans en Europe n’en avaient rien à faire de la sharia et que ce genre de peur irrationnelle était dangereuse. Il a l’air soulagé et me remercie de lui avoir fait voir les choses sous un autre angle. Il doit avoir entre 60 et 65 ans. Il appelle sa femme qui officie à quelques mètres de là et nous présente. Ensuite il nous dit qu’il va prier pour nous, qu’est-ce que nous voulons qu’il demande à dieu? Bah, je dis, la paix dans le monde. Non, il faut que ce soit personnel. Je ne dis rien. Il va donc prier pour que nous fassions bon voyage. Nous autres croyions qu’il allait faire ça le soir, mais il tend ses bras, nous attrape par la main et nous nous retrouvons en cercle main dans la main à regarder par terre dans Bryant Park et à écouter Jon qui remercie dieu pour cette belle conversation et lui demande de nous ramener sainement de l’autre côté de l’Atlantique. Il me demande de noter mon nom et mon mail pour ses archives, je n’ose pas refuser. Et nous nous séparons, Jon ravi, nous souriant et ma fille me demandant pourquoi je ne peux jamais la fermer et passer mon chemin au lieu de toujours causer avec des inconnus. Moi je l’ai bien aimé, Jon, il peut croire en tout ce qu’il veut, ça m’est égal, après tout, chacun essaie de s’en sortir comme il peut dans ce monde peu commode, du moment qu’il ne dérange personne, qu’il ne fait aucun mal, je crois bien moi-même en des choses qu’il doit trouver inutiles. Je l’avais cependant assez vite oublié, Jon, après le retard de l’avion, 4 heures à poireauter à JFK et trois autres à Paris pour la correspondance. Ce matin, je reçois un mail « from your new friend in America » où il récapitule toute notre conversation, me remercie pour les informations sur la Belgique, pour cette incroyable conversation spirituelle pour laquelle dieu nous a réunis, m’envoie des recommandations pour des églises à Luxembourg, il a fait des recherches et voilà ce qu’il a trouvé pour nous, et sinon, me répète que: Many Jews are starting to have amazing experiences with JESUS. Et à la fin, il me demande de l’aider, si je peux lui dire laquelle des trois traductions françaises qu’il m’envoie d’un extrait de la Bible est la plus moderne. J’hésite entre lui répondre que je n’en ai aucune idée ou en choisir une au hasard.

Questions et remarques en vrac rapportées des U.S. (non exhaustif)… Pourquoi ce sont quasiment exclusivement des Noirs qui s’occupent du nettoyage des rues et des métros ? Le chauffeur de taxi malien qui raconte combien ça lui a coûté pour avoir la licence pour taxi, et tous les ans il doit la renouveler… ce n’est pas l’employeur qui paie? Non, ce n’est pas l’employeur qui paie… Le loueur de vélo ghanéen dans Central Park qui secoue la tête en disant  » Faut être mégalo et pas très bien dans sa tête pour foutre ton nom sur tout ce que tu achètes… Trump Tower, Trump Grill, Trump Events, Trump Store, Trump Ice cream, Trump Bar… You want to stay here? No, I’m going back after my diploma, everything is too expensive here… sinon, la Frick Collection, quand même la preuve que le gars avait du fric… la femme nigériane avec qui tu causes et à qui tu achètes deux tickets de bus hop on hop of et qui soudain te prend dans ses bras, et vous restez là à vous embrasser devant Times Square… stay safe sister, en guise d’au revoir… les groupes de Juifs orthodoxes sur la Fifth Avenue attendant leur bus, chapeau et bouclettes et manteau noir par plus de 30 degrés… le hello how are you en guise de salut, sans réponse attendue, le gars au grand-père d’origine irlandaise vociférant dans son micro sur le bateau vers la Statue et Ellis Island, répétant être fier d’être New Yorkais, racontant un tas d’anecdotes, comme le prix en millions (innombrables) de l’appart. de (star dont je ne me souviens plus du nom, truc musical) dans le gratte-ciel d’en face, toute l’histoire de la statue évidemment, d’Ellis Island (moment quand même d’émotion quand passés tout près de l’île, imagine mon grand-père maternel jamais connu poireauter là en quarantaine en 1913 pour entrer au pays des « possibilités infinies »), l’homme racontant la différence entre le New York de son enfance and now, et des tas d’anecdotes, l’origine du mot cliffhanger, en montrant les « cliffs » dont il s’agit en face dans le New Jersey, la relation de Frank Sinatra avec Hobocken, sa ville natale, où il n’a plus remis les pieds après ses 17 ans et dont il n’avait rien à faire mais qui lui a dédié un parc etc., fière de son illustre citadin, et le type terminant finalement son exposé par: Y a un gars qui hurle en ce moment, Make America great again… mais il semble oublier que ce sont tous les immigrants qui ont made « America great »… thank you for your attention, ladies and gentlemen, and by the way, tips are very welcome…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s