Billet d’humeur 19 déc.

1437307013_id3164428_npgsssd_574_943_reflectio_01w6m8_0
Lucian Freud

nous ne sommes pas entités recyclables, le jeu n’est pas échec, juste un sceau pour la détresse ordinaire, si tu es capable de la supporter, la municipalité t’offre le recyclage, tous vos déchets vous seront offerts, colmater les trous de pensée avec des ordures, préférer les déchets organiques, les classes moyennes de moins en moins moyennes comme les classes populaires de moins en moins populaires, le temps de l’équilibre est rompu, l’horreur réclame son dû, la folie rôde, l’épidémie guette, les organes aiguisent leurs couteaux, coupés d’avenir, les animaux se déchaînent, les loups changent les lois de la bergerie, l’équilibre penche mais l’histoire n’a pas de balance, elle pèse la chair à l’œil, trois cents millions d’humains en l’an mil, mille ans plus tard une invasion, milliards de bipèdes qui pullulent, l’apocalypse se faufile à travers la brume et s’impatiente, la bureaucratie même dans les affaires de l’univers, quelqu’un dit : il faut penser avec ses couilles, même si on n’en a pas…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s