Billet d’humeur, 22 mai

Unknown-1
David Park

les visages en commun défilent le long des transports les scrute avec intérêt c’est beau un visage qui attend chacun à sa façon vide ou un avec un soupçon de questions d’étonnement ou de soucis yeux ouverts sans regarder bouche entrouverte sans paroles suspendues aux lèvres faciès à l’état végétatif qui poussent dans les bus trams métros qui filent vers des endroits où les attend quelqu’un quelque chose ou rien qui se déplacent comme les hordes primitives colons dans leurs wagons vers l’Ouest expressions de la vie en suspens

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s