Respirations

P1030008

 

 

 

 

 

L’air du soir s’emplit de poussières plus vivantes

la lumière commence à gagner du terrain

quand la journée arrache des minutes à la nuit

j’attrape du bleu comme on respire

immense ballon rouge

le soleil frôle la ligne d’horizon

atmosphère de légèreté et de résurrection

écho d’une ivresse très ancienne

Taillé dans le paysage, un coin où exister

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s