Lectures, Imre Kertész

(Budapest, 9 novembre 1929-31 mars 2016)

Imre Kertész, Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas (1990)

« …dans ma nuit sombre et profonde, je vois plus que je n’entends cette conversation mondaine, je vois autour de moi les visages mélancoliques comme autant de masques de théâtre avec leurs rôles particuliers, le pleureur et le rieur, le loup et l’agneau, le singe, l’ours, le crocodile, Lire la suite

Publicités