Inventaire

Carreblancsurfondblanc

Il y avait dans le village tous ces personnages

excentriques, mystérieux

aux traits marqués

celui qui se parlait à lui-même

la vieille acariâtre dont on craignait les colères

l’épicier espiègle d’humeur toujours égale

la dame qui promenait ses chiens

il y avait la femme du paysan

la vendeuse du magasin de laine

ils faisaient partie d’un ensemble

ils faisaient partie de nous

ils ne sont plus là

et je ne fais plus partie de rien

à peine d’une solitude peuplée de fantômes

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s