Billet d’humeur, 14 févr.

681325main_gravitational-waves

à écrire des choses rouge feu comme ce soir où la montagne brûle et on tue l’hiver, patience infinie de la prairie , le bois a la couleur du ciel quand il fait beau d’une beauté presque douloureuse,

quoi dire sur l’éternité des ondes gravitationnelles expliquées par le physicien et le soleil qui va manger la terre dans quelques milliards d’années, nous sommes si petits à grimper aux arbres, la difficulté ne s’arrête jamais aux sommets, les racines pleuvent sans qu’on n’y puise rien de neuf, il faudrait plus d’énergie et des protons et neutrons accélérés, le champignon nucléaire c’est comme ça qu’on calcule l’âge mais de quoi déjà, je ne sais pas si comprendre tout ça va me servir à quelque chose, Pascal et ses deux infinis en mémoire, à travers les siècles les avancées et toujours les mêmes questions, aux théories on ne demande plus de répondre, inutile de se gaver d’images de l’univers et pourtant la fascination devant ces équations incompréhensibles accessibles à des humains aux cerveaux surpuissants qui avancent et reculent le temps pour les livres, il s’agit de noter ces découvertes dans les crânes, quand d’autres en sont encore à dessiner des jardins d’Eden, le monde est si bizarre même l’avion n’a pas rapproché les esprits, en surface peut-être mais comment monter dans l’univers de quelqu’un d’autre comme dans un train en route sans se blesser, au bastingage s’appuient des gens parfois très élégants, et on découvrira de la vie dans l’univers, c’est imminent, le lancement d’un nouveau télescope plus puissant va envoyer des images, va dire, montrer, va éclairer, l’univers au bout de la lorgnette…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s